Mieux connaître Dieu
 
Un livre à offrir à ceux qui s'interrogent sur Dieu
et dont le contenu résistera à l'épreuve du temps
 
 
 
 
 
Extrait de la 4me de couverture
 

« Cet ouvrage, préfacé par l'ancien évêque de Versailles, Jean Charles Thomas, a pour objet d'aider ceux qui s'efforcent de découvrir Dieu ou éprouvent le besoin de grandir dans la foi, à trouver des éclaircissements à leurs principales interrogations. Des réponses élaborées essentiellement à partir de la Bible, témoignant visiblement du dessein des auteurs de faire réfléchir les lecteurs sans pour autant les orienter vers une dénomination particulière. Ecrit dans un esprit d'ouverture et de partage, ce livre à deux voix invite surtout chacun à approfondir les Saintes Écritures. »

 
Préface de Mgr Jean Charles Thomas
 

« Un livre rare ! Oui, le livre que vous ouvrez me semble justifier le qualificatif de rare. Peu d'ouvrages sont écrits par un couple, encore plus rares ceux écrits à deux voix, la féminine et la masculine...

 
Préface de Mgr Jean Charles Thomas
 
Caractéristiques
 
252 pages
Format : 13,5 x 21,5 cm
ISBN : 978-2-8106-0053-3
Date de parution : 18 novembre 2008
Auteurs : Karin et Claude Bouchot
Editeur : BoD, 12-14 Rond-Point des Champs Elysées, 75008 Paris
Prix : 17 €
 
Mieux connaître Dieu a été présenté
 
– au Chapiteau du Livre de Saint-Cyr-sur-Loire le 2 juin 2012
– à la Bibliothèque diocésaine du Mans le 1er décembre 2010
– aux Journées du Livre Chrétien de Tours du 21 au 22 novembre 2009
– au Salon du Livre de Paris du 13 au 18 Mars 2009
 
Où trouver ce livre ?
 
Attention : cet ouvrage n'est plus édité depuis le 17 novembre 2013. Cependant, quelques exemplaires sont encore en stock à la librairie CLC. Par ailleurs, Mieux connaître Dieu reste disponible dans plus de 150 bibliothèques (dont une vingtaine de bibliothèques universitaires) qui ont donc sélectionné et référencé ce titre… en France, Belgique, Allemagne et Suisse.
 
Echos de presse portant sur le livre
 

Mieux connaître Dieu, Editions BoD (12-14 Rond-Point des Champs Elysées, Paris), 2008, 252 p.
id. Si Dieu est amour, pourquoi le mal ?, Editions BoD, 2011, 92 p.

Qui ne se pose ces questions ? Alors lisez, car « l'ensemble donne envie de lire, travailler et méditer la Parole de Dieu, personnellement ou en groupes » nous invite Mgr Thomas, ancien évêque de Versailles.

Lin Donnat, Renaissance de Fleury (revue de la communauté monastique de Saint-Benoît-sur-Loire), n° 246, juin 2013, p. 61.

 

Mieux connaître Dieu, Paris : BoD, 2008.
Si Dieu est amour, pourquoi le mal ?, Paris : BoD, 2011.

Un couple mixte, elle est protestante et lui catholique, a rédigé ces deux ouvrages. Il s’agit donc d’un fruit œcuménique concret, car les auteurs se basent sur leur expérience commune de la foi partagée et font référence à des théologiens appartenant aux deux confessions. Il faut cependant reconnaître que le premier de ces ouvrages privilégie l’approche protestante. Si les chapitres sur la résurrection et le retour en gloire du Seigneur sont particulièrement tonifiants et stimulants, il faut par contre regretter le rejet de la doctrine de l’immortalité de l’âme, et par conséquent, celle de l’intercession des saints et de la prière pour les défunts. Comment un évêque tel que Mgr Thomas, qui a préfacé ce livre, n’a-t-il pas proposé un correctif ? [la suite de cette recension portant sur Si Dieu est amour, pourquoi le mal ? est disponible sur la page dédiée à ce titre, NDLR].

Simon Noël, Irénikon (revue œcuménique trimestrielle publiée par le monastère bénédictin de Chevetogne en Belgique), 2012, 2-3, p. 556-557.

 

Rencontre autour du livre Mieux connaître Dieu

Présenté par les auteurs, Karin et Claude Bouchot (préface de Mgr Thomas). Bibliothèque diocésaine, Centre de l'Etoile du Mans, mercredi 1er décembre 2010 à 18h 30.

Eglise en Sarthe - Mensuel de l'Eglise catholique - Diocèse du Mans, n° 54, novembre 2010, p. 17.

 

« Un livre rare »

Un livre écrit à quatre mains, préfacé par l'ancien évêque de Versailles. [...] Avant de s'atteler à « Mieux connaître Dieu », un ouvrage co-écrit avec son épouse, Karin, Claude Bouchot semble avoir nourri une longue réflexion avant de coucher sur papier le fruit de son expérience et de ses nombreuses lectures. [...] Tourné vers l'objectif de « répondre aux interrogations multiples des lecteurs », le récit « écrit à deux voix soulève des questions à travers la plume de l'une et de l'autre » [...] Cette production, présentée au dernier Salon du livre de Paris, suscite bon nombre de commentaires de lecteurs...

Martine Schoenstein, L'Est Républicain, 25-9-09.

 
Commentaires de lecteurs avisés
 

René Ferré :

Passionnant, rare, unique, aucun qualificatif ne me satisfait. Vraiment, je pense que ce livre est très particulier en ce sens qu'il est écrit à deux mais pas ensemble, chacun sa partie. Il délivre selon sa partition le même enthousiasme, le même élan vers Dieu. Ce livre étonnant par sa clarté peut être lu par n'importe quel lecteur curieux de lecture spirituelle et est accessible à tous ceux qui veulent revigorer leur croyance ou approfondir leurs connaissances religieuses.

Remarquablement bien écrit, il apporte des réponses à des degrés divers. Sa première partie, une suite de réflexions inspirées par un vécu et une foi très pure, nous donne à penser que l'auteur entretient une relation de confiance avec Dieu. Par la justesse de leur propos, toutes ces réflexions interpellent notre pensée, trop souvent encombrée d'idées reçues. La deuxième partie plus conceptuelle apporte un éclairage particulier sur la Bible, apparemment si ardue, si inaccessible à la plupart des croyants. Les nombreuses références citées nous montrent finalement que la Bible n'est pas inaccessible et n'est pas le livre réservé d'une confession ou d'une Eglise, mais un document ouvert à tous les croyants et non-croyants qui veulent parfaire leurs connaissances spirituelles.

Votre livre est vraiment étonnant, il nous révèle – plus surprenant encore – un couple qui maîtrise une connaissance biblique très approfondie et porte les valeurs évangéliques au plus haut niveau sans pour autant patronner une Eglise. Votre ouvrage – œcuménique – a le grand mérite de respecter en toute liberté et tolérance les lecteurs potentiels par la maîtrise d'un style agréable et compréhensible. Chers auteurs, vous êtes des laïques de l'évangile, votre livre est aux antipodes du prosélytisme religieux.

 

Bernard Sauvagnat, docteur ès sciences religieuses :

Voici mes premières impressions concernant votre livre. Les chapitres sont courts et agréables à lire. Votre français est de bonne qualité, l'orthographe et la grammaire sont irréprochables. L'impression et la présentation sont de très bonne qualité. La seule critique que je ferais c'est que certaines de vos phrases sont un peu longues, et qu'elles contiennent trop souvent des incises soit entre parenthèses, soit entre tirets. Cela rend la lecture un peu moins confortable.

Quant au fond, je me sens tout à fait en accord avec le message que j'y lis. J'apprécie votre façon d'aller à l'essentiel de la foi chrétienne, de vous référer aux textes bibliques ainsi qu'à la pensée de certains auteurs de différents horizons philosophiques. Votre présentation me paraît ouverte, équilibrée et encourageante. Je comprends que Monseigneur Jean Charles Thomas, dont je connais bien l'engagement et que j'apprécie, ait rédigé la préface. Avec tous mes encouragements pour cette initiative opportune.

 

Philippe Cochinaux, docteur en théologie, ancien Vicaire général des Dominicains de Belgique-Sud :

J’ai trouvé le temps de lire votre livre. J’ai apprécié le style d’écriture. Vous utilisez un langage simple tout en abordant des questions essentielles de la foi. En vous lisant, j’ai été heureux de découvrir l’une ou l’autre chose que je ne savais pas et qui m’a invité à approfondir ma propre réflexion théologique. Personnellement, vous m’avez fait découvrir de nombreux auteurs de culture francophone que je ne connaissais pas. Il est vrai que j’ai étudié la théologie en Angleterre. C’était très intéressant de partir à la rencontre de tous ces auteurs. Merci pour cela. J’espère que votre livre trouve écho auprès du public. Bien à vous.

 

Odile Delarbre, éditrice de littérature chrétienne (commentaire repris de son blog avec aimable autorisation) :

L’ouvrage de Karin et Claude Bouchot a différents buts, d’une part de nous faire connaître Dieu, de répondre à nos interrogations multiples, parfois contradictoires face à la religion, et d’autre part de nous aider à remettre en question nos principes et à nous ouvrir à des critiques fondées afin d’accéder à un esprit plus éclairé. […] Des références non seulement bibliques et philosophiques, mais aussi tirées de notre vie quotidienne introduisent et illustrent à maintes reprises les sujets de discussion. En effet, il importe aux auteurs de nous faire comprendre des points de vue différents […]

Cela sonne comme un appel lancé pour se remettre en question, ne pas rester passif, mais plutôt quitter son manteau d’immobilisme doctrinaire, s’interroger pour avancer, prendre ses propres responsabilités face aux moments difficiles et incertains, ne pas s’aliéner, mais se libérer, car Dieu est Pardon et Amour. Il faut aiguiser son esprit critique afin de renaître, de retrouver le chemin – perdu –, certes long et sinueux, mais loin d’être impossible. Cet ouvrage qui a pour originalité d’avoir été écrit par un couple s’adresse à tous, croyants ou non, pratiquants ou non, qui cherchent à percer le mystère de la foi.

 

Gérard Blochat, responsable de la Bibliothèque diocésaine de Poitiers et Supérieur du Séminaire Saint-Hilaire :

La préface de Mgr Thomas, qui qualifie votre livre à la fois d’européen et d’œcuménique (p. 9), souligne tout l’intérêt de votre travail… qui rendra service à ceux qui sont en recherche concernant la Foi et la Parole de Dieu. […] Très respectueusement vôtre.

 

Jean-Pierre :

J’ai lu vos réflexions avec attention et intérêt. La forme est impeccable. L’objet du livre est bien présenté. Je n’ai pas relevé de syntaxe douteuse et même pas d’erreur typographique. Les chapitres de longueurs inégales aèrent un ensemble qui aurait risqué d’être un peu indigeste par densité. Leur variété « alternative » permet de lire  ou relire un texte en soi sans suite, puis d’en lire un autre trois jours après… Au total, mention très honorable !

Sur le fond, j’ai ressenti que votre projet était d’englober vos « acceptions » respectives dans quelque chose de plus global, cohérent, argumenté, solide. Tout cela est sincère, sérieux et réfléchi. En passant, j’ai apprécié les « éclairages » du photographe sur la Lumière ! Vous abordez aussi des questions souvent « oubliées » : le mal bien sûr, mais aussi… la bureaucratie institutionnelle ! Et là, on est bien d’accord ! Bien à vous.

 

Claude Calet :

Mieux connaître Dieu, ce Dieu qui fait des merveilles et dont beaucoup ne se rendent pas compte ! Votre livre mérite qu’on s’y attarde. Quelle profondeur… qui réconforte le lecteur dans notre monde désabusé, même pour les plus fortunés ! Est-ce parce qu’il est trop matérialisé ? J’ai tiré – entre autres – cet enseignement intéressant de votre ouvrage : il est bon que catholiques et protestants se soutiennent alors qu’ils se sont combattus pendant des siècles… Avec toute mon amitié.

 

Henri :

Ma lecture de votre livre n’a pas eu lieu d’une seule traite, ce qui est mauvais pour avoir le recul nécessaire. Cela dit, de façon générale, je me suis senti plus proche du texte de Karin. Vos textes sont truffés de citations, ce qui est ingrat pour le lecteur, mais un exploit pour les auteurs ! De plus, à mon époque, la Bible était ignorée pour ne pas dire suspectée. Tout ce que je vous dis de déplaisant ne fait que souligner mon insuffisance et maintient mon admiration totale pour votre travail. Autrement dit, je ne comprends pas tous les textes de la Bible ! C’est une grande carence de ma part, on peut dire que nous ne jouons pas dans la même cour et je suis une mauvaise cible pour vous… ou tout simplement un mauvais chrétien !

 

Abbé Jean-Pierre Dalibot (commentaire repris de son site avec aimable autorisation de copyright) :

Si notre société s'éloigne de la religion, une soif de Dieu se cache pourtant au plus profond de chaque être humain. Mais les structures religieuses actuelles sont parfois des obstacles pour donner une réponse à ce que l'humanité cherche. Ce livre donne l'occasion très simplement d'aider à donner un sens à notre vie. Les différents thèmes abordés ne peuvent que nous encourager pour aller vers le plus haut Sommet. Très facilement, les pages de ce livre peuvent devenir prière intelligente.

 

Julien Dupont, prêtre du diocèse de Poitiers envoyé en mission d'études au Theologicum de Paris :

Mieux connaître Dieu : tel est le titre d'un ouvrage paru il y a presque un an aux éditions BoD. Véritable outil pour l'initiation chrétienne, ce livre est avant tout l'occasion pour un couple de confession protestante et catholique de rendre compte du mystère chrétien tel qu'il semble traverser leur vie quotidienne. Car, la force d'un tel ouvrage réside dans le cheminement apparent des auteurs. Artisans du dialogue entre deux traditions, Karin et Claude Bouchot proposent dans leurs diverses méditations des pistes de réponses aux questions que la vie et la foi soulèvent tels que la liberté, le mal ou la résurrection. Même si certaines formulations mériteraient plus d'attention théologique, ce livre vaut le détour à cause même de sa rareté. Car il faut bien le dire : si tous les baptisés étaient de tels chercheurs de sens, nous pourrions avancer sur la route qui est la nôtre et qui sait, avoir une foi aussi grosse qu'une minuscule graine de moutarde...

 

Camille Seneau (critique reprise du site Jeunes Cathos, portail des jeunes de l'Eglise catholique) :

Un livre qui semble s’offrir à ceux qui sont en quête de sens, à ceux qui s’interrogent sur l’existence de Dieu. Ce livre va vous donner une base d’informations, il répondra peut-être à vos questions, qui sait… Il est très rare de nos jours de voir des ouvrages constitués de la même manière que celui-ci. En effet, ce recueil, ou même ce bouquet philosophique vous emporte de par son originalité d’écriture : écrit en couple avec deux voix et visions distinctes, celle de la femme et de l’homme. Le fondement de ce livre est basé sur leurs convictions réciproques qu’ils ont tirées de la Bible. Tous deux parlent de ce qu'ils croient et vivent sans l'imposer au lecteur. Ils rédigent dans le seul souci d'instruire et de témoigner, cherchant à susciter la réflexion du lecteur. […] C’est là un travail remarquable qu’ont fait Karin et Claude Bouchot, né de l’union de leur voix, de leurs visions. Pour un premier recueil, le niveau de réflexion est très haut.

Ce couple a écrit ce livre en cherchant à intéresser le lecteur sous divers angles que ce soit sur l’aspect philosophique ou sur l’aspect théologique. [...] Ils nous présentent des points de vue différents, fruits d’une société bigarrée, colorée. Cela sonne comme un appel, une manière de nous faire réagir, pour éviter de rester passif. Le titre même du livre avec l’idée de mystère qu’il soulève incite le lecteur à la lecture de cet ouvrage. D’une manière ou d’une autre, on se sent tous un jour ou l’autre concerné par la question de Dieu, et il est vrai que le rassemblement de plusieurs idées est un travail qui reste à méditer. Quelles que soient nos attentes ou nos convictions, la quête de soi passe par la quête de Dieu… Cet ouvrage nous permet d’y accéder, il nous aide à MIEUX connaître Dieu, à répondre à de multiples interrogations, et aide à remettre en question nos principes, à nous ouvrir à des critiques fondées afin d’accéder à un esprit plus éclairé. Si vous aussi, vous êtes un lecteur en quête de sens et curieux de lectures spirituelles, ce livre est pour vous. Un document ouvert à tous, accessible à tous.

 

Dr Gabriel Golea, pasteur :

Un livre intéressant, écrit par un couple, qui répond avec passion aux interrogations que peut se poser un lecteur souvent pressé mais interpellé par la Parole de Dieu. La foi et la raison s'y rencontrent d'une façon enrichissante en se complétant mutuellement... Que ce soit pour une lecture méditative appropriée, personnalisée, mais ô combien nécessaire pour finir sa semaine par exemple, ou pour réviser tout simplement les grandes questions de doctrine et d'éthique chrétienne de tous les jours, le livre écrit dans un style soigné et direct se veut un rappel des principaux thèmes que nous abordons souvent dans nos églises ou dans les échanges propres au dialogue interconfessionnel : la Bible, la prière, l'église, le renouveau, le retour de Jésus...

S'adressant à tout lecteur, le livre laisse entrevoir l'intention des auteurs de voir émerger un monde nouveau, paisible, sans distinctions et frontières. Vieux rêve du christianisme jamais réalisable mais si souvent mis à l'épreuve par les intolérances religieuses ou par des séparations si douloureuses ? Question – entre autres – que la lecture suscite... C'est là le cœur de la démarche du livre, un effort volontaire pour dire au lecteur que la différence ne devrait pas exister, un effort exprimé au risque de faire parfois valoir un surenchérissement idéaliste de toutes les similitudes pour garder l'unité et de souhaiter voir voler en éclats les cloisons qui nous séparent définitivement et qui font parfois tellement de mal.

Le chapitre intitulé « Dieu et le mal » est particulièrement riche. Le lecteur y trouvera des pistes de réflexions pertinentes et utiles pour mieux comprendre l'actualité. L'annexe portant sur l'institutionnalisation des églises propose des pistes de réflexion intéressantes concernant la simplification de l'administration des églises. Attention : que le lecteur ne s'y méprenne pas ! Cette partie du livre n'est pas un plaidoyer dissimulé pour les « avantages » de garder sa foi dans l'isolement loin de toute communauté des fidèles sans aucune implication directe ou responsabilité ecclésiale ! D'ailleurs serions-nous mieux protégés ? Ou davantage épanouis ? Il s'agit là d'une réflexion intéressante, un encouragement à favoriser des structures souples, disponibles, sans avoir à se référer à des hiérarchies écrasantes complètement coupées de la masse des croyants. La bureaucratie est ici synonyme de lourdeur dans le fonctionnement d'une église locale et de privation d'épanouissement personnel et communautaire. Retrouvons donc le juste milieu.

 

Michel Picard :

Ce livre est très bien écrit, vivant, facile à lire et bien structuré. Il aborde les aspects essentiels de la Foi chrétienne sans « langue de bois » et de manière claire (ce qui est suffisamment rare pour être souligné). Ils expriment sincèrement votre pensée en l'appuyant sur des citations très bien choisies et souvent intéressantes. Il est remarquable que le montage de textes d'auteurs différents n'introduise pas dans le texte de rupture désagréable. S'il n'y avait pas les guillemets, on pourrait se demander de qui est le texte. Cela m'est arrivé plusieurs fois de remonter dans le texte pour voir où commencait la citation ! Cela a dû vous demander beaucoup de travail et c'est très réussi.

 

Jean-Claude Blum :

J'ai bien aimé votre livre et je vous félicite de l'avoir écrit. C'est le témoignage d'une foi commune qui vous unit et qui vous donne une grande espérance que vous voulez partager. Je suis admiratif de l'effort que vous avez fait pour sortir de la Bible les messages d'espérance qu'elle contient et le réconfort qu'elle peut apporter. Un beau livre bien rédigé et d'une lecture agréable.

 

Yvon Bilisko, pasteur :

Votre réflexion commune sur la foi chrétienne ne semble pas du tout imposée, comme on aurait pu l'attendre avec un tel titre et une telle table des matières, mais au contraire entièrement respectueuse de la pensée et des croyances de vos lecteurs. Votre livre a été écrit « dans le souci d'’instruire et de témoigner », comme le dit si justement Jean Charles Thomas, ancien évêque de Corse et de Versailles. Cet ouvrage montre une tendance répétitive vers autrui, de sa première à sa dernière page. Il s'agit bien d'un livre œcuménique par excellence, comme le souligne encore votre si sympathique et si profond préfacier : un ouvrage guidé par le souci continuel du respect du lecteur et de l'amour de l'autre ! J'aimerais vraiment que vous sachiez que je l'ai beaucoup apprécié et je vous encourage à en écrire un autre...

 

Doris David :

Plein de références bibliques ou d’auteurs divers (théologiens, sages, philosophes et autres), ce livre « rare » comme le qualifie Mgr Jean Charles Thomas qui en a écrit la préface, n’est pas seulement un ouvrage spirituel mais avant tout le fruit du désir profond de ses auteurs de... « mieux connaître Dieu ». Le titre honore le contenu ! Je le recommande vivement aux lecteurs en quête d’instruction spirituelle et de bonne lecture. Dieu vous bénisse !

 

Jacques :

Ce livre a permis de raviver et de conforter mes croyances essentielles du christianisme. D'une lecture agréable et compréhensible, il amène le lecteur à se rapprocher de Dieu et à « mieux le connaître ». S'appuyant essentiellement sur les Ecritures, il aborde les principales vérités du christianisme en faisant ressortir les aspects de la personne de Dieu et son projet de salut pour l'humanité. Les auteurs font référence à de nombreux écrivains protestants, évangéliques, catholiques, juifs et autres. Un ouvrage très complet traitant les sujets avec précision, dans un esprit de recherche, de partage, d'ouverture et de tolérance.

 

Michel Picard (commentaire repris du site amazon.fr avec l'aimable autorisation de l'auteur) :

Ce livre est clair et bien écrit par deux auteurs (un couple) qui ont su admirablement utiliser les citations de la Bible et de penseurs actuels pour faire réfléchir le lecteur sur les différents aspects de sa foi et des Eglises d'aujourd'hui. La lecture est facile et permet de réfléchir à une question qui même pour un vieil athée (comme moi), mérite d'y consacrer quelques heures : « Et toi, tu en es où avec Dieu ? » Les sujets les plus délicats (souffrance, mal, résurrection, éternité, âme...) y sont abordés avec tant de sincérité que l'accord ou le désaccord que l'on peut avoir avec les auteurs importe moins que la réflexion personnelle qu'ils induisent. A lire.

 

Michel :

Il faut dire tout d'abord que ce livre – atteignant un très haut niveau de réflexion – ne se lit pas comme un roman. Bien qu'il soit rédigé dans un style clair, il faut prendre le temps de suivre le fil de la réflexion des auteurs portant sur des sujets souvent ardus ou complexes. Ces derniers demeurant néanmoins des points fondamentaux de la religion chrétienne... que l'ouvrage en question tente de « vulgariser » pour « mieux connaître Dieu ». La première partie écrite dans un style impeccable se lit plus facilement car moins théorique et faisant appel au vécu. La seconde partie se référant à un christianisme plus doctrinal est particulièrement fouillée et bien argumentée. Y sont traités des thèmes essentiels de la religion chrétienne n'étant pas toujours bien connus d'une grande partie des chrétiens (la parousie, la résurrection, l'éternité) ou basés sur des idées reçues et auxquelles j'adhérais (l'immortalité de l'âme) ou difficiles à traiter (le mal, la souffrance).

Un livre présentant d'autre part un certain caractère œcuménique, puisque beaucoup d'écrivains et théologiens protestants, mais aussi catholiques y sont cités. J'adhère aux valeurs et idées développées par les auteurs telles que l'ouverture d'esprit, la tolérance et la liberté chrétiennes, l'espérance... ainsi que la recherche de plus de simplicité dans l'administration de l'Eglise.

 

Pierre :

J’ai parcouru votre livre, en m’arrêtant à de nombreux endroits, et je le trouve très intéressant. Il faut dire que la préface de Mgr Jean Charles Thomas donne envie de lire votre ouvrage, ni trop simple, ni compliqué, et répondant néanmoins à de bonnes questions liées à la vie chrétienne aujourd’hui. En cette année de la Foi, c’est une lecture qui peut être proposée. J’espère que votre livre est encore disponible dans le commerce… il mérite d’être connu !

 

Lydia :

Je suis intimidée par la qualité de votre travail. Dans ce livre écrit avec tant de cœur et de foi, j’ai retrouvé beaucoup de choses – merveilleusement expliquées – auxquelles je crois fermement. Vos phrases posées avec élégance et fluidité sur le papier ont su me conforter dans tout ce à quoi je crois. Avec toute mon amitié.

 
 
© 2017 Bouquet philosophique